Albert Memmi

retrato de un extranjero. Crisis de identidad y creación literaria

  • José Carlos Marco Vega Universidad Complutense de Madrid
Palabras clave: Tunisie, Camus, Sartre, judaïsme, colonisation, étrangeté

Resumen

En 1953, Albert Memmi publie son premier roman autobiographique, intitulé La statue de sel. Issu d’une famille juive, Memmi passe son enfance en Tunisie, pays à majorité musulmane qui, à l’époque, était sous protectorat français. Cette situation particulière provoque chez l’écrivain une profonde crise d’identité. À 35 ans, Memmi se rend compte que seule la littérature peut l’aider à com-prendre sa place dans le monde. Dans cet article, nous allons analyser le senti-ment d’étrangeté avec lequel grandit l’auteur tunisien. Pour ce faire, nous al-lons considérer les œuvres La statue de sel et le Portrait du colonisé, essai publié en 1957 comme complément théorique du roman.

Publicado
2013-10-30