Le schématisme de l’invention et la pensée morphogénétique : Paul Valéry, Gilbert Simondon, D’Arcy Thompson

  • Laurence Dahan-Gaida Université de Franche-Comté
Palabras clave: Forma, Esquema, Diagrama, Visualización, Imaginación

Resumen

Gilbert Simondon ha mostrado que el esquema no es un producto puro de la imaginación, sino que emerge de un diálogo con «imágenes-objetos», procedentes del mundo de la técnica, o incluso de la naturaleza, la cual ofrece un depósito inagotable de esquemas dinámicos que permiten visualizar de manera muy eficaz procesos morfogenéticos. Esta ampliación del esquematismo kantiano ha permitido al filósofo francés proponer un nuevo pensamiento de la invención, consistente en sacar a la luz los esquemas presentes en los objetos técnicos o naturales y en transferirlos de un campo de la práctica humana a otro. El presente artículo propone aplicar este modelo a la lectura paralela de un texto de Paul Valéry, « El hombre y la concha » (1937) y del ensayo del zoólogo inglés Sir D’Arcy Thompson, Forma y crecimiento (1917), los cuales, a partir de métodos totalmente diferentes –geometría y física en un caso, literatura en el otro– tratan de despejar el esquema morfogenético de las conchas. Se tratará de mostrar cómo Valéry, al transferir este esquema del mundo de la naturaleza al de la poesía, hace de la concha el soporte de una invención a la vez poética e intelectual.

Citas

BESSE, Jean-Marc (2011) : « Nature, formes et productivité de la visualisation dans la construction des savoirs », in Christian Jacob (dir.), Lieux de savoir 2. Les mains de l’intellect, Paris, Albin Michel, 580-587.

BEAUBOIS, Vincent (2016) : « Un schématisme pratique de l’imagination ». Appareil, 16 / 2015. URL : http://journals.openedition.org/appareil/2247.

BOEHM, Gottfried (2010) : « Ce qui se montre. De la différence iconique », in Emmanuel Alloa (éd.), Penser l’image. Paris, Les Presses du réel, 27-47.

CLÉMENT, Bruno (2013) : « L’homme et la figure ». Littérature, 172 [Paul Valéry, en théorie], 72-84.

COQUET, Jean-Claude (2006) : « Paul Valéry : la force et la forme. De la physique à la biologie et, ce faisant, à l’esthétique ». TLE, 24, 15-21.

GLEIZES, Delphine (2019) : « L’épistémocritique à la lumière des études visuelles. Enjeux et perspectives ». Romantisme, 183, 79-90.

KANT, Emmanuel (2006 [1781]) : Critique de la raison pure. Traduction d’Alain Renaut. Paris, GF-Flammarion.

MORIMOTO, A. (2001) : « L’imaginaire valéryen et le schématisme kantien ». Bulletin des études valéryennes 88-89 [S. Bourjea (éd.), Valéry « en somme »], 175-187.

PETITOT, Jean (2004) : Morphologie et esthétique. Paris, Maisonneuve et Larose.

SIMONDON, Gilbert (1989) : Du Mode d’Existence des Objets techniques. Paris, Aubier.

SIMONDON, Gilbert (2014) : Imagination et Invention. Paris, PUF.

THOMAS, Leslie (2006) : « Form as Diagram of Forces: The Equiangular Spiral in the Work of Pier Luigi Nervi ». Journal of Architectural Education, 57:2. URL : https://doi.org¬/10.11.62/104648803770558987.

THOMPSON, d’Arcy Wentworth (1942 [1917]) : On Form and Growth, Cambridge, Cambridge University Press, 2e edition augmentée.

THOMPSON, d’Arcy Wentworth (1992 [1961]) : Forme et croissance. Traduction de Dominique Teyssié. Paris, Seuil.

VALÉRY, Paul (1973) : Cahiers 1. Édition établie, présentée et annotée par Judith Robin-son-Valéry, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade).

VALÉRY, Paul, (1974) : Cahiers 2. Édition établie, présentée et annotée par Judith Robinson-Valéry. Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade).

VALÉRY, Paul (1957 [1937]) : « L’homme et la coquille », in Œuvres 1. Édition établie et annotée par Jean Hytier. Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade).

VALÉRY, Paul (1960) : « Orientem versus », in Œuvres 2. Édition établie et annotée par Jean Hytier. Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade).

VALÉRY, Paul (1960) : Œuvres 2. Édition établie et annotée par Jean Hytier. Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade).

VALÉRY, Paul (1987-2017) : Cahiers. Édition intégrale en 26 tomes établie, présentée et annotée sous la co-responsabilité de Nicole Celeyrette-Pietri. Paris, Gallimard.

Publicado
2020-12-16
Sección
Monografía