Comment Julia Daudet faillit entrer à l'Académie Goncourt ou l'histoire d'une candidature manquée

Palabras clave: Julia Daudet, Academia Goncourt, Academia francesa, correspondencia, crítica genética

Resumen

A lo largo del siglo XIX, las escritoras buscan una mayor visibilidad dentro de un mundo de letras dominado por hombres y para ello no dudan en reivindicar su lugar en las instituciones que premian las grandes obras literarias. La Academia francesa no está dispuesta a abrir sus puertas a las autoras, sin embargo, la recién formada Academia Goncourt ya ha contado con una mujer entre sus miembros. Julia Daudet quiere, tras la muerte de su marido, Alphonse, seguir presente en el mundo de las letras. Las cartas inéditas examinadas en este trabajo muestran cómo un malentendido no exento de cierta resistencia al cambio, aparta a una candidata más que legítima.

Citas

féministes, 16 : 1, 43-95. DOI : https://doi.org/10.7202/007343ar

DAUDET, Alphonse (1990) : Le Nabab, Œuvres. Édition de Roger Ripoll. Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade, T. II).

DAUDET, Alphonse (1994) : L’Immortel, Œuvres. Édition de Roger Ripoll. Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade, T. III).

DAUDET, Julia (1920) : Journal de famille et de guerre, 1914-1919. Paris, Fasquelle-Charpentier.

DUFIEF, Anne-Simone (2003) : « Les Daudet et l’Académie Goncourt ». Cahiers Jules et Edmond Goncourt, 10 [Les cent ans du premier prix Goncourt], 13-34. DOI : https://doi.org/10.3406/cejdg.2003.907

DUFIEF, Pierre [avec la collaboration d’Anne-Simone Dufief] (1996) : Edmond de Goncourt et Alphonse Daudet – Correspondance. Genève, Droz.

FRAZEE, Ronald (1963) : Henry Céard, idéaliste détrompé. Paris, PUF.

GONCOURT, Jules et Edmond (1956) : Journal. Mémoires de la vie littéraire II- 1866-1886. Paris, Robert Laffont (Bouquins).

HIRCHWALD-MELISON, Gabrielle (2012) : « Le chronotope du salon dans quelques romans de mœurs parisiens (1860-1900) », Itinéraires, 2, 47-57.

IRVINE, Margot (2008) : « Une Académie de femmes ? ». @nalyses. Revue des littératures franco-canadiennes et québécoise, 3: 2 [Margot Irvine, dir. : Les réseaux des femmes de lettres au XIXe siècle], 14-24. DOI : https://doi.org/10.18192/analyses.v3i2.541

IRVINE, Margot (2012) : « Re-Reading Early Prize Winners : The 1904 Prix-Goncourt and Prix Vie Heureuse », in Rachel Falconer & Andrew Oliver (dir.), Re-Reading / La Relecture. Essays in honour of Graham Falconer. Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars Publishing, 153–165.

LAVAL-TURPIN, Nicole (2017) : « Myriam Harry et le prix Vie heureuse : une affaire de romancières », in Andrea del Lungo & Brigitte Louichon (dir.), La littérature en bas-bleus, Romancières en France de 1870 à 1914. Paris, Classiques Garnier, t. III, 77-91.

LEROY, Géraldi (1998) : « Les femmes et la littérature », in Géraldi Leroy & Julie Bertrand-Sabiani (dir.), La littérature en bas-bleus : La Vie littéraire à la Belle Époque. Paris, PUG (collection « Perspectives littéraires »), 263-291.

PALACIO, Marie-France de & Jean de (2020) : « “Permanence du passé dans le présent” : la correspondance inédite d’Henry Céard à Julia Daudet », in Colette Becker, Jean-Louis Cabanès & Jean-Marc Hovasse (dir.), Écrire l’intime au temps du réalisme et du naturalisme. Paris, Champion, 167-176.

ROBICHON, Jacques (1975) : Le Défi des Goncourt. Paris, Denoël.

SEILLAN, Jean-Marie (2003) : Interviews de J.-K. Huysmans. Textes rassemblés et commentés par Jean-Marie Seillan. Paris, Champion.

Publicado
2022-05-07
Sección
Varia