Euphémiser, se poser, s’opposer, s’imposer. Quelques stratégies d’atténuation autour de l’affaire Fillon

Palabras clave: Eufemismo, Eufemización, Dialogismo, Interdiscurso, Prensa, Intencionalidad

Resumen

El “caso Fillon” constituye un interdiscurso mediático disfemístico en el que cada intervención permite preguntarse, oponerse o imponerse, mediante el uso de dispositivos eufemizadores. Nos centraremos en mostrar cómo funciona la eufemización en el discurso en la medida en que esboza un movimiento interdiscursivo e interlocutivo de interpretación o reapropiación, en que se convierte en un factor de decir sin decir y en el lugar de cristalización de bazas político-mediáticas.

Citas

ARÊAS, Camila (2016) : « Les nominations de l’affaire du foulard dans la littérature en sciences humaines et sociales : enjeux socio-politiques de l’argumentation scienti-fique ». Argumentation et Analyse du Discours, 17. DOI : https://doi.org/10.-4000/aad.2240.
AUTHIER-REVUZ, Jacqueline (1984) : « Hétérogénéité(s) énonciative(s) ». Langages, 73, 98-111.
BEAUVOIS, Jean-Léon (1970) : « Sur l'Euphémisme ». L’Homme, 10/2, 73-80. Disponible en : www.persee.fr/doc/hom_0439-4216_1970_num_10_2_367127.
BONHOMME, Marc (2005) : Pragmatique des figures du discours. Paris, Champion.
BONHOMME, Marc; Mariela DE LA TORRE & André HORAK [éds] (2012) : Études pragmatico-discursives sur l’euphémisme. Frankfort, Peter Lang.
BONHOMME, Marc & André HORAK (2009) : « Stratégies rhétorico-pragmatiques de l’euphémisme dans le discours publicitaire ». Synergies Italie, n° spécial [R. Druetta & P. Paissa, dir., Euphémismes et stratégies d’atténuation du dire], 51-59.
BRES, Jacques (2017) : « Dialogisme, éléments pour l’analyse ». Recherches en didactique des langues et des cultures, 14/2. DOI : https://doi.org/10.4000/rdlc.1842.
DANINO, Charlotte (2012) : « “Frequent fl- erm traveler”, La reformulation euphémistique dans le discours sur l’événement ». Lexis, 7. DOI : https://doi.org/10.4000/lexis.360.
FLØTTUM, Kjersti (2005) : « Moi et autrui dans le discours scientifique : l’exemple de la négation ne... pas » in J. Bres & P.-P. Haillet (éds.), Dialogisme et polyphonie : Ap-proches linguistiques. Paris, Duculot (Champs Linguistiques), 323-337.
GARNIER, Sylvie & Frédérique SITRI (2009) : « Certes, un marqueur dialogique ? ». Langue française, 163, 121-136.
HORAK, André (2016) : Le langage fleuri : Histoire et analyse linguistique de l'euphémisme. Frankfort, Peter Lang.
JAUBERT, Anna (2008) : « Dire et plus ou moins dire. Analyse pragmatique de l’euphémisme et de la litote ». Langue française, 160, 105-116.
KERBRAT-ORECCHIONI, Catherine (1994) : L’énonciation. Paris, Armand Colin.
KRIEG-PLANQUE, Alice (2004) : « Souligner l’euphémisme : opération savante ou acte d’engagement ? Analyse du ‘‘jugement d’euphémisation’’ dans le discours politique ».Semen, 17. DOI : https://doi.org/10.4000/semen.2351.
LÓPEZ DÍAZ, Montserrat (2013) : « Quand dire, c’est édulcorer et occulter : l’euphémisme dans l’information médiatique ». Journal of French Language Studies, 23, 377-399.
MOIRAND, Sophie (2001) : « Du traitement différent de l’intertexte selon les genres convoqués dans les événements scientifiques à caractère politique ». Semen, 13, http://semen.revues.org/2646.
MOIRAND, Sophie (2007) : Les discours de la presse quotidienne. Paris, PUF.
SEOANE, Annabelle (2016) : « Deux néologismes par glissement sémantique : quand l’euphémisme cristallise ». La Linguistique, 52/2, [M. López Díaz & J.-F. Sablay-rolles, éds., Les néologismes euphémiques], 270-290.
SIBLOT, Paul (2007) : « Nomination et point de vue : la composante déictique des catégorisations lexicales », in G. Cislaru, O. Guérin, K. Morim, É. Née, T. Pagnier & M. Veniard (éds.), L’acte de nommer. Une dynamique entre langue et discours. Paris, Presse Sorbonne Nouvelle, 25-40.
Publicado
2020-04-29
Sección
Monografía